27 septembre 2017

Point d’observation de la migration

Dans le cadre de l’Eurobirdwatch, pour quelques heures ou quelques minutes, la LPO vous propose…
7 juillet 2017

La maison du Fier se dote d’audioguides !

Désormais, les visiteurs anglais souhaitant visiter le musée peuvent louer un audioguide qui…
16 mai 2017

Venez fêter la nature avec la LPO

Comme chaque année au mois de mai, la Fête de la Nature rassemble des dizaines de milliers de…
LPO Agir pour la Biodiversité
L'effraie des clochers : une espèce faisant l'objet de recensements réguliers (photo S. Maisonhaute). Le comptage des aigrettes est ouvert à tous (photo LPO).
Fou de Bassan en transit à la Maison du Fier avant son transfert vers le centre de soin de l'île d'Oléron (photo LPO). Couple de tadornes de Belon (photo L. Drion). Criquet des salines (photo P. Jourde). Spatule blanche (photo J. Gernigon).
Rassemblement de spatules blanches dans la Réserve Naturelle (photo J. Gernigon). Huppe fasciée (photo F. Cahez). Panicaut maritime (J. Gernigon). Petit-duc scops (photo J. Champion).

Régulation des populations de goélands

Durant de nombreuses années, la présence d’une décharge d’ordures à ciel ouvert dans le centre de l’île a entraîné l’explosion démographique des populations de goélands. Ces derniers exercent une prédation importante sur les œufs et les poussins d’espèces vulnérables (avocettes, échasses, sternes). Afin de limiter leur prolifération et leur impact, l’équipe de la Réserve procède chaque année à la « stérilisation » des œufs de goélands argentés et leucophée (soumis à autorisation par arrêté préfectoral).

Goéland argenté (photo LPO)
Goéland argenté (photo LPO)

Mots-clés : Goéland

Partagez :