6 avril 2019

Enquête Huppe

En 2019, la LPO organise une enquête afin de connaître les effectifs nicheurs de huppes fasciées…
14 février 2019

La LPO recrute sur l’île de Ré

Deux postes d’animateur(trice) nature saisonnier(ère) sont à pourvoir à la LPO sur l’île de Ré.…
21 janvier 2019

Hommage : Il y a 20 ans (déjà) disparaissait Hervé Robreau

Attiré depuis l’enfance par tout ce qui porte des plumes, des poils, des écailles, une coquille ou…
LPO Agir pour la Biodiversité
L'effraie des clochers : une espèce faisant l'objet de recensements réguliers (photo S. Maisonhaute). Le comptage des aigrettes est ouvert à tous (photo LPO).
Fou de Bassan en transit à la Maison du Fier avant son transfert vers le centre de soin de l'île d'Oléron (photo LPO). Couple de tadornes de Belon (photo L. Drion). Criquet des salines (photo P. Jourde). Spatule blanche (photo J. Gernigon).
Rassemblement de spatules blanches dans la Réserve Naturelle (photo J. Gernigon). Huppe fasciée (photo F. Cahez). Panicaut maritime (J. Gernigon). Petit-duc scops (photo J. Champion).

Autre faune de la Réserve

La gestion hydraulique permet l’entrée régulière de l’eau de mer dans la Réserve Naturelle. Tour à tour proies et prédateurs, d’innombrables organismes pénètrent dans les marais.

Anguille européenne

<media53|vignette|right|legende|taille=200>Poisson aux mœurs mystérieuses, l’anguille se reproduit dans la mer des Sargasses au nord des Antilles. Les larves parviennent près des côtes européennes après plusieurs mois et 6000 km de "voyage" dans l’Atlantique. Elles se transforment alors en (...)

Lire la suite...


Arénicole

<media48|vignette|right|legende|taille=200>Ce ver marin creuse des galeries dans le sable et la vase. Lorsqu’elle s’enfouit, elle laisse un tortillon sur le sable qui trahit sa présence. L’arénicole constitue la proie favorite de plusieurs oiseaux comme les courlis qui le capture grâce à (...)

Lire la suite...


Autres poissons

<media52|vignette|right|legende|taille=200>Une étude menée dans la partie maritime et les marais de la Réserve a permis de recenser 16 espèces de poissons. Outre l’anguille, les espèces caractéristiques sont le gobie tacheté, les mulets (3 espèces), le bar commun, l’épinoche commune et les (...)

Lire la suite...


Bouquet

<media50|vignette|right|legende|taille=200>La distinction entre les différentes espèces de bouquets (crevettes) n’est pas aisée et se situe au niveau du rostre (« épine » entre les deux yeux). Dans les marais de la Réserve, l’espèce la plus abondante est le bouquet des canaux. Omnivores et (...)

Lire la suite...


Crabe vert

<media51|vignette|right|legende|taille=200>Le crabe vert est également appelé crabe enragé. Ce nom vient de son attitude agressive (pinces en avant et corps dressé) lorsqu’il se sent inquiété. Il peut s’automutiler une pince pour échapper à un prédateur (ce phénomène est appelé autotomie). Mais (...)

Lire la suite...


Criquet des salines

Le criquet (ou œdipode) des salines est une espèce patrimoniale qui figure sur la liste Rouge des orthoptères (sauterelles, grillons et criquets) menacés de France. Comme son nom l’indique, il est inféodé aux milieux halophiles (salés). Dans la Réserve, on le rencontre donc essentiellement sur les prés (...)

Lire la suite...


Hydrobie

Les hydrobies sont de minuscules escargots marins de la taille d’un grain de riz. Sur la vasière, ils constituent la nourriture favorite du tadorne de belon et du bécasseau variable. Ils se nourrissent d’algues microscopiques qu’ils broutent à la surface de la (...)

Lire la suite...


Palourde

La palourde peut s’enfouir jusqu’à une dizaine de centimètres de profondeur dans le sédiment. Affleurant à la surface de la vase, ses siphons lui permettent de se nourrir de plancton, mais aussi de respirer et d’éliminer les déchets. La palourde européenne est désormais concurrencée par une palourde (...)

Lire la suite...

Partagez :